objectifs pedagogie active

Quel est l’objectif de la méthode de la pédagogie active ?

La pédagogie active est un système d’éducation qui a fait ses preuves au niveau international et notamment en France. Cette méthode d’enseignement alternative place l’étudiant ou l’enfant au centre de l’apprentissage. Cela implique la reconfiguration de la posture et de la place de l’enseignant en classe.

Qu’est-ce que la pédagogie active ?

Les méthodes de la pédagogie alternative sont considérées comme une éducation nouvelle. Pourtant, Nathalie Rétif, éducatrice de jeunes enfants, rappelle qu’il s’agit bien d’un ensemble de méthodes ayant émergé au milieu des années 60. Ces méthodes ont été théorisées au XXe siècle par Adolphe Ferrière. Il puise son inspiration de Jean-Jacques Rousseau et désigne cette démarche : « méthodes actives ».

La pédagogie active s’appuie sur les recherches et travaux de nombreux pédagogue tels que Maria Montessori, Emmi Pikler et Rousseau. Elle aborde des thèmes sur l’éveil sensoriel, l’expérience, le vivre ensemble, le respect du rythme de l’enfant, l’autonomie de l’enfant. La pédagogie Montessori et Steiner figurant parmi les écoles qui adoptent les principes de cette pédagogie active.

En quoi consiste la méthode de la pédagogie active ?

Les méthodes de la pédagogie active ont pour but de rendre les étudiants acteurs de leur apprentissage. Elles partent du principe que c’est à travers l’expérimentation que l’on apprend. Ce qui n’est pas le cas dans la pédagogie traditionnelle où l’élève reçoit des connaissances en partant de la théorie.

Dans une école classique, l’enseignant a pour rôle de transmettre des contenus. L’enseignement implique une certaine dépendance à l’adulte. Mais dans une école appliquant la pédagogie active, l’élève est plus libre d’apprendre selon son état d’esprit et sa volonté. Par exemple, un enseignant Montessori donne à l’enfant la liberté de choisir l’activité qu’il veut faire.

La pédagogie active permet un réel engagement de l’apprenant. La formation se déroule dans un environnement propice à l’investigation et au désir d’apprendre, car l’élève n’est pas soumis à des règles strictes. Les méthodes actives sont centrées sur le désir et les besoins de l’enfant, vus comme un moteur de développement personnel. Elles mettent en avant l’estime de soi et l’autonomie dans l’apprentissage. Les outils comme le triangle de Pikler favorisent l’indépendance et l’autonomie. Ils peuvent être utiliser même à la maison.

Quel est l’intérêt de la pédagogie active ?

Les méthodes actives désignent une façon de communiquer, de penser et d’être soi-même avec les autres. En effet, elles s’appliquent de l’école maternelle jusqu’au lycée. Même dans une crèche, on peut mettre en application la pédagogie. Aujourd’hui, cette méthode d’apprentissage est expérimentée à l’université en vue de limiter l’enseignement magistral.

L’objectif de la pédagogie active est avant tout de placer les apprenants (élèves et étudiants) au centre du processus d’apprentissage. Cette idée favorise la motivation et l’engagement de l’apprenant à long terme. L’engagement des élèves est l’une des grandes préoccupations de l’éducateur en classe. Les méthodes actives s’affichent comme une solution à ce genre de problématique, car elles suscitent l’implication et l’interaction des étudiants.

La pédagogie active met en relief le plaisir d’apprendre. Voici quelques points résumant ce que sont les méthodes actives :

–          L’implication est un point important dans l’apprentissage

–          L’expérience permet de mieux comprendre les choses

–          La vie sociale est indispensable pour se construire

–          L’enseignant est un médiateur, un guide et un observateur 

Retour haut de page